Mais qu’est-ce que le tir en réalité ? Voilà une des questions que l’on me pose souvent. Je peux répondre en premier lieu par deux définitions.

Selon Larousse :

-  Action, manière de lancer, à l’aide d’une arme, un projectile sur un but appelé objectif.

-  Sport pratiqué avec une arme à feu.

Ou alors selon les fédérations sportives de tir :

-  C’est la capacité d’un être humain à répéter le déroulement de mouvements déterminés précis et réguliers.

Vous en conviendrez, le point de vue n’est plus du tout le même. Ce que j’aimerai mettre particulièrement en avant, au travers de cette définition, ce sont les valeurs véhiculées par notre sport : la concentration, la maîtrise de soi, le calme, l’écoute de son corps et l’humilité. Alors pourquoi autant d’ingratitude envers notre sport ?

Je pourrais, comme tout bon citoyen Suisse, me blottir derrière l’histoire de notre brave pays et ses traditions envers ce noble et ancestral art ; ce que je respecte et ne nie pas du tout. Mais en ce 21ème siècle, il est temps de recentrer notre image au sein de la population.

On nous colle encore trop souvent l’étiquette « militaire », alors que nous partageons uniquement le même lieu d’entraînement, mais nous ne poursuivons pas du tout les mêmes objectifs !

J’admets volontiers qu’une compétition de tir n’attirera jamais la même foule qu’une rencontre entre deux équipes dans un stade. Est-ce le simple fait que notre sport n’est pas télévisuel ? Peut-être que nous ne voulons pas forcément exhiber notre sport car nous préférons vivre nos émotions intérieures, puis ensuite les partager ? Et combien de tireurs se déplacent pour suivre une compétition ou une finale de leur propre sport?

Il ya quelque chose qui m’échappe depuis toujours, nous possédons une des plus grandes fédérations sportives de Suisse, nous organisons des fêtes de tir avec plus de 40'000 personnes, nous avons des athlètes de classe mondiale… et nous sommes toujours autant timides et réservés face aux gens, avec la presse ou la télévision.

Alors maintenant stop et arrêtons de nous trouver milles excuses, nous devons agir ! Je compte sur chaque ami du tir pour véhiculer les grandes valeurs de notre sport ! Chacun à son niveau et avec ses moyens doit s’engager pour son sport. Pratiquons ensemble cette noble activité et vive le tir sportif !

 

Votre président

Christophe Caloz